Site icon Aidoforum

Faut-il systématiquement se rendre aux urgences ou contacter un médecin de garde ?

Faut-il systématiquement se rendre aux urgences ou contacter un médecin de garde ?

Face à un problème de santé, nous sommes nombreux à céder à la panique, à l’hésitation ou encore à la confusion. Dans l’indécision, il est courant que l’on ne sache pas s’il faut se rendre aux urgences ou plutôt faire appel à un médecin de garde.  Pour ne plus jamais vous tromper, découvrez dans la suite ce qu’il faut faire.

Contacter le médecin de garde lorsque votre vie n’est pas en danger

 Il faut demander l’intervention d’un médecin de garde pour toutes les situations qui peuvent être traitées à la maison. Il peut s’agir de légers vomissements, d’étourdissement soudain, de fortes migraines ou encore de fièvre persistante. En misant sur les compétences du bon médecin, vous pourrez rapidement recouvrer votre santé. 

Le médecin de garde réalise une consultation à domicile ou à son cabinet. Il prend en charge aussi bien les adultes que les enfants. À la suite de l’auscultation, il vous indique la conduite à tenir. Par exemple, il peut vous prescrire un traitement médical, vous orienter vers un hôpital pour des examens approfondis, ou, si cela le nécessite, demander votre hospitalisation.

Se rendre aux urgences pour les cas les plus graves

Les urgences des hôpitaux français sont fréquemment saturées. C’est pourquoi il est recommandé de s’y rendre uniquement pour les cas les plus graves. Par exemple, à la suite d’un choc électrique, de diarrhée sanglante, de plaie importante accompagnée d’une forte hémorragie, de blessure par balles ou encore de chute avec suspicion de fracture.  

Les allergies dues aux piqûres d’insectes (frelon asiatique, abeilles, guêpes, etc.), les douleurs à la poitrine ou encore les paralysies soudaines, sont tant de situations à ne pas prendre à la légère. Plus tôt vous serez pris en charge par le personnel médical, mieux ce sera ! En effet, certaines situations urgentes peuvent mettre votre vie en danger. Dans ce type de cas, seule une prise en charge médicale avancée est la clé pour être remis sur pied.

Quitter la version mobile