Quelles différences entre les graines de cannabis (chanvre) existantes ?

Quelles différences entre les graines de cannabis (chanvre) existantes ?

Non Par

Savez-vous qu’il existe différentes graines de cannabis ou de chanvre sur le marché ? En effet, les génétiques de cette plante ont évolué spectaculairement ces dernières décennies. On peut alors affirmer que le choix des graines de chanvre est particulièrement vaste de nos jours.

Si on n’est pas un fin connaisseur, il est très facile de se perdre face cette multitude de choix. En revanche, il est facile de comprendre les différences entre toutes les variétés disponibles. Découvrez-les dans cet article.

Ce qui différencie les types de graines de cannabis

Vous l’aurez compris, on compte différents types de graines de cannabis, à savoir les graines à autofloraison, les graines féminisées et les graines régulières.

Les graines à autofloraison

La graine cannabis autofloraison est une des plus populaires actuellement. Cependant, il existe des cultivateurs qui pensent que ce type de graine fournit une weed moins puissante que ses variantes. Si cela a été vrai à la première apparition de ce genre spécifique, ce n’est plus le cas actuellement. Il faut savoir que les graines autoflos fournissent la même qualité de têtes que les féminisées ou les régulières.

Mais les automatiques disposent aussi d’atouts conséquents. Ce sont effectivement vos meilleures alternatives si vous voulez obtenir des récoltes le plus rapidement possible. À l’intérieur, elles se développent en seulement 10 à 11 semaines. À l’extérieur, elles ont besoin de plus de temps, car la récolte demande une centaine de jours environ. Elles sont d’ailleurs plus faciles à cultiver, car il n’est pas nécessaire de modifier le cycle lumineux pour avoir une floraison.

Les graines féminisées

Les graines de cannabis féminisées à photopériode se caractérisent par un développement végétatif sous 18 heures de luminosité au quotidien. Elles se développent sous ses conditions normalement, mais aucune tête n’apparait si le nombre d’heures n’est pas réduit à 12. Elles sont plus appréciées par les cultivateurs qui préfèrent les génétiques traditionnelles qui peuvent être manipulées en fonction de la photopériode. La culture de ces graines est plus longue, soit de 5 à 6 mois. Par contre, en extérieur, les variétés féminisées sont capables de produire de nombreux kilos de têtes sèches.

Les graines de cannabis régulières

Ces types de graines se caractérisent par la mise en naissance d’un nombre plus ou moins égal de plantes mâles et femelles. On parle ici des variétés les plus choisies par les cultivateurs traditionnels qui préfèrent procéder par des méthodes d’identification et de séparation de cannabis mâles et femelles. Mais malheureusement, les ventes de graines de ce type ne représentent que 2 à 3 % sur le marché. Elles sont plutôt populaires chez les cultivateurs qui jouissent d’une forte expérience.

Elles sont également utilisées dans le cadre de croisements de cannabis ou pour la production de plantes fournissant des graines. Les variétés régulières produisent des plantes dont il est possible de prélever facilement des boutures sur des plantes obtenues à partir de graines féminisées et régulières. Il faut savoir que ce type d’opération est pratiquement difficile, voire impossible sur des plantes issues de graines à autofloraison. La raison est simple : leur cycle de vie est fixe.